Des décharges sauvages polluent des hectares de nature dans le Grand Est, non loin de la frontière belge. Or justement, une partie de ces déchets provient de la Belgique. Enquête de “l’œil du 20 heures” sur un trafic illégal très organisé.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici