L’affirmation a été plusieurs fois répétée : le porte-conteneurs « Antoine de Saint Exupéry » émettrait autant de dioxyde de carbone (CO2) que 55 millions de voitures. La réalité est tout autre. Cette confusion vient peut-être d’une étude mal interprétée d’un chercheur américain.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici