Non, les services de l'Etat n'ont pas commis de faute dans la gestion de la pollution de l'Escaut survenue en avril. C'est la mise au point faite par le préfet du Nord Michel Lalande après avoir été mis en cause, notamment par la Belgique.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici