Avec des températures avoisinant les 40°C, les paysans n’ont d’autre choix, pour trouver un peu de fraîcheur, que de se rendre de nuit dans les rizières, en s’éclairant avec des lampes de poche. Un nouveau rythme qui affecte leur vie.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici