Casino doit comprendre qu’il est responsable d’une partie de la déforestation en Amazonie : c’est le moteur de la campagne d’Envol Vert, qui demande au groupe de cesser son trouble jeu en Amérique du Sud, alors qu’il se présente en France comme un distributeur à la pointe de l’éthique, le premier à avoir lancé une chaîne de magasins « bio/vegan » avec Naturalia.

Cet article En 2019, le groupe Casino a contribué à la déforestation de 56 000 hectares de forêt amazonienne est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici