Ils sont moins chers, mais plus dangereux, et ils envahissent le Vieux Continent. Le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore a enquêté sur la vente de pesticides illégaux. Un marché parallèle qui fait perdre 1,3 milliard par an aux producteurs européens “certifiés”.  

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici