Si le succès de cette initiative inédite de démocratie participative est incontestable, les avancées dans la lutte contre le réchauffement climatique restent plus limitées, analyse dans une tribune au « Monde » François Gemenne, spécialiste de la gouvernance pour le climat.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici