Si l’épidémie due au SARS-CoV-2, qui a désormais fait plus de 530 000 morts, semble stabilisée dans une grande partie de l’Europe, la situation reste inquiétante en Asie et dans les Amériques.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici