La charte qui régit l'utilisation des pesticides et qui vient d'être approuvée par la Préfecture suscite la colère des associations de défense des riverains. Elles estiment qu'elle élude les questions de santé publique et qu'elle sert une agriculture d'un autre temps.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici