Utilisée pendant des siècles, puis délaissée à la révolution industrielle, l’urine humaine contient de précieux nutriments et pourrait se substituer à certains engrais. « Le Monde » a rencontré les partisans et entrepreneurs de cet « or liquide ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici