Les économistes Alexandre Sokic et Mihai Mutascu montrent, dans une tribune au « Monde », que la création monétaire massive des banques centrales n’a que faiblement amplifiée la masse monétaire en circulation, et encore moins la hausse des prix

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici