Les services de l’Etat ont rendu un avis favorable, mardi 7 juillet, à la reprise d’une deuxième unité de production. Les élus locaux dénoncent une décision « précipitée ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici