Jeudi matin, les 1200 habitants de Roybon (Isère) ont appris que Pierre et Vacances renonçait à son projet de Center Parcs, lancé en 2007. Près de la statue de la Liberté en miniature -une curiosité- autour de laquelle sont rassemblés les quelques commerces encore ouverts, on ne parlait que de cela.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici