Jeudi matin, les 1200 habitants de Roybon (Isère) ont appris que Pierre et Vacances renonçait à son projet de Center Parcs, lancé en 2007. Près de la statue de la Liberté en miniature -une curiosité- autour de laquelle sont rassemblés les quelques commerces encore ouverts, on ne parlait que de cela.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici