Victoire pour les zadistes et les écologistes, qui dénonçaient un « grand projet inutile ». La situation était « devenue inextricable », déplore le président du groupe Pierre et Vacances.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici