La Sibérie arctique a enregistré des chaleurs exceptionnelles en juin, avec des températures supérieures à la moyenne de 5 à 10 degrés. Ce dérèglement provoque inondations et incendies, qui appartiennent désormais à la routine de l’été.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici