Dans sa traditionnelle « Lettre au président », le gouverneur de la Banque de France rappelle que la dette publique ne peut pas être annulée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici