Des chercheurs de l’université Columbia suggèrent que les Parisiens résidant à moins d’un kilomètre de la cathédrale auraient été exposés à des niveaux très supérieurs aux données officielles.

 

Lire l’article

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. cela ne suffit pas que des tonnes de poussières plombifères et d’oxydes de plomb ont été disséminées dans l’atmosphère puis retombées sur les surfaces, sols et parois , avec surtout maintenant des travailleurs qui sont le plus exposés à des risques dans les travaux de réfection, il es envisagé de remettre cela pour la future charpente ! : « La prévention des risques professionnels d’exposition au plomb » : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique-2/la-prevention-des-risques-professionnels-dexposition-au-plomb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici