Ce troisième projet de loi de finances rectificative prévoit environ 45 milliards d’euros supplémentaires pour secourir le tourisme, l’automobile ou l’aéronautique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici