L’économiste Havard Halland explique, dans une tribune au « Monde », comment la taxe carbone aux frontières pourrait, paradoxalement, favoriser le développement économique des pays producteurs de pétrole

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici