En dix ans, la superficie cultivée mondiale a doublé et cette tendance devrait se poursuivre. Cette explosion de la demande a aiguisé les convoitises de grandes entreprises qui ont converti des zones à haute valeur de conservation en plantations de monoculture agro-industrielle impliquant la déforestation, la hausse des émissions de carbone, la destruction de la biodiversité et des impacts négatifs sur les fonctions et les services écosystémiques.

Cet article Indonésie : Michelin s’accapare les terres des paysans pour des plantations de « caoutchouc naturel » est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici