Le « prélèvement » d’un loup dans les Hautes-Alpes dimanche 5 juillet a relancé la polémique sur les procédures autorisées ou non pour protéger les troupeaux contre les prédateurs.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici