Le “prélèvement” d’un loup dans les Hautes-Alpes dimanche 5 juillet a relancé la polémique sur les procédures autorisées ou non pour protéger les troupeaux contre les prédateurs.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici