Ce vendredi, le Conseil d’État a ordonné au gouvernement de prendre des mesures pour réduire la pollution de l’air, sous peine d'une astreinte "record" de 10 millions d'euros par semestre de retard.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici