Un arrêté autorise les pharmacies à réaliser des tests de diagnostic rapide, qui indiquent si l’organisme a déjà développé une réponse immunitaire contre le SARS-CoV-2, et donc si l’on a été exposé au virus dans le passé.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici