Environ 200 000 personnes devaient être reconfinées dès lundi en Catalogne, mais la justice espagnole a estimé que cette décision était « contraire au droit ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici