18 milliards d’euros seront alloués au tourisme, 8 milliards à l’automobile, 15 milliards à l’aéronautique, 2,5 milliards à la culture et la technologie, soit un montant total de 43,5 milliards d’euros, que les diverses institutions étatiques déploieront sous la forme de fonds d’investissement, d’exonérations fiscales, de plans de relance, de prêts, etc.

Cet article 43,5 milliards d’euros accordés aux grandes entreprises sans contreparties écologiques ou sociales contraignantes est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici