La mesure, en vigueur dans toute la France à partir du 1er août, était réclamée par des médecins, après l’apparition de signes d’une légère amplification de l’épidémie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici