L’étude devrait durer jusqu’au 27 octobre. Si la formule retenue pour les essais se révélait efficace, la biotech a prévu de pouvoir produire au moins 500 millions de doses par an.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici