Au-delà de l’indispensable augmentation des aides de l’Union, il convient de fonder une politique commune en faveur d’un véritable droit à l’alimentation, estiment, dans une tribune au « Monde », Xavier Emmanuelli et Jacques Carles, président et vice-président du Samusocial international.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici