Du 16 mars au 30 mai, invoquant la crise sanitaire, l’Etat a interdit l’accès aux parcs et aux jardins. A Paris, la photographe Rebekka Deubner n’a eu de cesse de pénétrer dans ces lieux prohibés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici