Du 16 mars au 30 mai, invoquant la crise sanitaire, l’Etat a interdit l’accès aux parcs et aux jardins. A Paris, la photographe Rebekka Deubner n’a eu de cesse de pénétrer dans ces lieux prohibés.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici