Une étude met en évidence des liens étroits entre le réchauffement global de la planète, d’origine anthropique, et les vagues de chaleurs extrêmes qui ont frappé l’Arctique et la Sibérie en particulier, ces six derniers mois.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici