La chancelière allemande est en première ligne, lors du Conseil européen qui débute vendredi matin, pour défendre l’émission d’une dette commune au sein des Vingt-Sept, afin de lever 750 milliards d’euros pour soutenir les Etats les plus touchés par la pandémie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici