En 1973, 36 000 sangliers étaient abattus sur l’ensemble du territoire français, contre 747 000 en 2019. Les fédérations de chasse, responsables de la régulation de l’espèce, sont débordées.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici