Le pétrolier « Safer » a été abandonné avec 1,14 million de barils de brut à son bord depuis le début de la guerre au Yémen. Les Nations unies espèrent pouvoir envoyer des experts sur place en août pour éviter une marée noire.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici