L’association de protection animale interpelle les acteurs du numérique afin qu’ils cessent d’héberger, ou de référencer, des sites zoophiles et des forums d’échange entre amateurs.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici