Afin de préserver sa filière porcine et ses exportations vers la Chine, l’Allemagne érige une longue barrière frontalière pour empêcher les sangliers infectés par cette épizootie d’entrer sur son territoire.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici