Une récente étude montre l'évolution du "trait de côte" et donc de l'érosion de nos falaises seino-marines à 20, 50 et 100 ans. Cette étude permet aux élus d'adapter leur plan d'urbanisme. Au Havre et à Sainte-Adresse, habitants et élus connaissent parfaitement l'enjeu.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici