En Lombardie (Italie), un patient sur deux admis en soins intensifs est décédé ; aux Etats-Unis, la proportion est de 40 %, selon deux études. Le taux serait de 30 % en France, un chiffre qui reste à consolider.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici