La disparition progressive de la banquise due au dérèglement climatique est la principale cause de leur extinction qui pourrait intervenir d’ici à 2100, selon une étude publiée lundi par la revue «Nature Climate Change». A cette perte d’habitat s’ajoute la chasse ou encore la pollution, explique la zoologiste Géraldine Veron.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici