Santé publique France constate que les décès ont atteint un pic fin mars. Leurs chiffres suggèrent qu’il n’y a pas eu de phénomène massif de mortalité à domicile, mais ils ne sont pas exhaustifs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici