Pour la compagnie ferroviaire, l’objectif est de se préparer, car de tels contrôles pourraient être demandés par le gouvernement en cas de deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Les premiers tests sont menés mardi à la gare de Lyon, à Paris.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici