L’avantage fiscal sur le principal carburant du bâtiment et des travaux publics, le gazole non routier (GNR), vient d’être prolongé d’un an avec le projet de loi de finances rectificatif. Si les professionnels travaillent déjà à des solutions alternatives, ils déplorent une offre insuffisante ainsi que des coûts prohibitifs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici