Après une tentative avortée de destruction du jardin de l'Engrenage, cet espace occupé depuis le 17 juin par des militants écologistes, l'avenir de la friche semble ne plus tenir qu'à un fil. Le projet immobilier prévu sur place "se fera", insiste le maire François Rebsamen.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici