Pour lutter contre la propagation du Covid-19, le gouvernement a fermé les frontières du pays à tout étranger non résident. Cette politique a permis de mettre fin à la circulation du virus mais a laissé sur le carreau l’industrie touristique, l’un des piliers de l’économie néo-zélandaise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici