C’était l’une des promesses de François de Rugy au ministère de la Transition écologique. A moins de six mois de l’échéance prévue, le flou commence à se dissiper autour de cette mission délicate.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici