Des chercheurs de l’université de l’Oregon ont découvert pour la première fois une fuite de méthane, un gaz au puissant effet de serre, en mer de Ross. Un phénomène, qui, s’il se multipliait, pourrait accentuer le réchauffement climatique.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici