Malgré la colère des petits porteurs, l’assemblée générale de l’ex-PagesJaunes a ouvert la voie, vendredi 24 juillet, à une prise de contrôle par les créanciers.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici