Face à la flambée de nouveaux cas de contamination et à l’approche de l’Aïd, Rabat a décidé de mettre à l’isolement plus de la moitié de sa population.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici