Le maire de Cléder a décidé mi-juin d'interdire un demi-kilomètre de sentier côtier aux randonneurs, en raison de la fragilité de la dune. Un arrêté municipal critiqué par une association locale, qui dénonce un traitement de faveur accordé à un camping.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici