La procédure d’assemblage d’ITER, dont l’ambition est de maîtriser la fusion de l’hydrogène, devrait durer jusqu’à la fin 2024.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici