« Il faut imaginer que les 12 premiers sites représentaient déjà des dérogations exceptionnelles, une sorte de précédent. Maintenant qu’il y en a 78, il est évident que l’exception va devenir la règle et que le droit de l’environnement sera systématiquement éludé au profit des seuls intérêts économiques. »

Cet article 78 sites industriels « clés en main » : un scandale environnemental silencieux est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici