« Il faut imaginer que les 12 premiers sites représentaient déjà des dérogations exceptionnelles, une sorte de précédent. Maintenant qu’il y en a 78, il est évident que l’exception va devenir la règle et que le droit de l’environnement sera systématiquement éludé au profit des seuls intérêts économiques. »

Cet article 78 sites industriels « clés en main » : un scandale environnemental silencieux est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici